Figurer L’absence

Group Show

EXPOSITION
Exposition : Du 10 février au 25 mars 2023
Adresse : 40 rue Voltaire, Lille
PARTAGER

Catalogue des oeuvres disponibles sur demande par mail où par téléphone :

Sur une proposition curatoriale de Christophe Wlaeminck

Avec les artistes :

Martine Aballéa, Katia Bourdarel, Sylvain Ciavaldini, Gaël Davrinche, Raphaël Denis, NIcolas Dhervillers, Léo Dorfner, Vincent Fournier, Hans-Peter Feldmann, Bertrand Gadenne, Noé N’Guyen, Coline Jules Gaston, Alain Josseau, David Kowalski, Yosra Mojtahedi, François Réau, Lionel Sabatté, Safarani Sisters, Jeanne Susplugas, Milène Sanchez, Nicolas Tourte, Christos Venetis, Wang Yu

Texte par Christophe Wlaeminck

Il revient aux artistes d’inventer un monde parfait. On le sait depuis l’ère des Lumières… Certains ont créé en détournant tout ce qui se trouve déjà là, l’existant, d’autres s’inspirent de leurs rêves, d’autres encore inventent l’air du temps, tentant tous de recréer l’image qu’ils ont en tête. Figurer l’absence, c’est tenter de se départir de ce que l’on connaît déjà, que l’on maîtrise, pour opérer un saut dans le vide, remonter d’un coup, et extirper du néant la beauté renouvelée. Figurer l’absence, c’est aussi agir comme le révélateur photographique : voir l’image devenir de plus en plus marqué, de plus en plus précise sur le support. Figurer l’absence, c’est l’émergence de l’impromptu… Figurer l’absence, c’est lutter contre la solitude en convoquant des fantômes, en révélant ce qui se dissimule aux regards avertis. C’est se suffire, dans l’isolement le plus précaire, de cendres pour se remémorer une silhouette, un visage… Figurer l’absence, c’est signifier un monde en ruine où la beauté subsiste, c’est trouver le moyen de s’exprimer, même si l’on est entravé. Figurer l’absence, c’est percevoir de la poésie là où les générations précédentes n’ont ressenti que mépris et désinvolture. Figurer l’absence, c’est susciter l’intérêt, s’oublier pour faire advenir l’autre, ses idées, son âme. C’est impulser la vie, acte démiurgique par excellence. C’est de distinguer les paréidolies dans les nuages ​​certes, mais surtout partout ailleurs ! Figurer l’absence, c’est rendre tangible quelque chose qui n’existe pas encore : un objet dévoyé, un corps révélé, une fleur dénaturée, une obsession délicieuse, une inquiétante étrangeté ou une impression d’être au monde ce que l’ immonde est à l’audace. Figurer l’absence, c’est agir l’attente qui se fait longue et tardive. C’est un voile de pudeur étiré, une apparition qui devient floue et se dissipe. Figurer l’absence c’est tout simplement l’acte de création, le désir qui s’incarne. C’est agir sur le monde, laisser sa trace, marquer son temps. Figurer l’absence, c’est tout cela à la fois… C’est ouvrir une boîte, la plus belle des boîtes, et y trouver l’espoir.

Autres expositions

en cours

du 27 juin au 14 septembre 2024

Group Show

Sur invitations d’artistes

passée

Du 23 mai au 22 juin 2024

Fabien Boitard

Là-Bas

passée

Du 21 mars au 14 avril 2024

Nicolas Dhervillers

Travelling